Favorite films

  • The Godfather
  • Portrait of a Lady on Fire
  • Parasite
  • Before Sunset

Recent activity

All
  • Broker

    ★★★½

  • Aftersun

    ★★★★½

  • The Origin of Evil

    ★★★½

  • Inside Llewyn Davis

    ★★★★

Recent reviews

More
  • Broker

    Broker

    ★★★½

    Qu’est-ce qui définit la famille ? Est-elle déterminée par les liens du sang ou est-elle plutôt composée de gens qui se choisissent et qui se protègent, qui prennent soin les uns des autres ? Ces questions fondamentales sont au coeur de l’oeuvre du cinéaste japonais Hirokazu Kore-eda, qui en a fait le point de départ des chefs-d’oeuvre Nobody Knows (2004) et Une affaire de famille (2018) , lauréat de la Palme d’or.

    Ce thème d’une grande complexité philosophique et émotionnelle…

  • Aftersun

    Aftersun

    ★★★★½

    Une des meilleures - si non la meilleure - transcription à l'écran de toutes les nuances, l'empathie, la compréhension tardive qi'implique l'expérience d'une parentalité absente et inadéquate.
    C'est d'une grandiose simplicité, rendue possible par la performance des deux acteurs principaux, et par les points de vue tout en retrait et en reflets qu'adopte Charlotte Wells. Je pense à ce film presque chaque jour depuis que je l'ai vu.

Popular reviews

More
  • Licorice Pizza

    Licorice Pizza

    ★★★★

    Il n'y a que Paul Thomas Anderson pour trouver dans le tournage en rond quelque chose d'absolument brillant et authentique, rempli d'une intertextualité qu'on se sait trop peu intelligent pour saisir.
    Ses personnages d'éternels ados atteignent ici la perfection, portés par deux acteurs qui sont de véritables révélations, et qui n'hésitent pas à endosser et à embrasser ce que signifie être complètement soi-même et ce que ça comporte d'étrangeté.
    C'est un coming of age classique, mais qui n'a rien de banal, qui pose des questions fondamentales sur l'amour, les tabous, l'aveuglement volontaire. Puis, il y a toutes ces scènes d'anthologie (Allô Sean Penn et Bradley Cooper).

  • The Father

    The Father

    ★★★★½

    Le film le plus bouleversant que j'ai vu depuis un moment. Les subtils changements de décor, les ruptures dans la continuité du quotidien, le scénario fragmenté: tout est brillamment orchestré pour nous faire vivre la démence de l'intérieur.
    Bien sûr, rien ne fonctionnerait sans le tour de force réalisé par Anthony Hopkins, qui m'a littéralement brisé à jamais le coeur dans les scènes où il se retient de remettre sa réalité en question. Je sais que les Oscars aiment bien récompenser les stars disparues, mais je ne vois pas comment qui que ce soit pourrait honnêtement battre Hopkins.