BorisNonveiller has written 184 reviews for films during 2019.

  • Viy

    Viy

    ★★★★

    Il n'y a personne pour raconter des histoires de sorcières comme les russes

  • Star Wars: The Force Awakens

    Star Wars: The Force Awakens

    ★★★

    J'allais écrire un texte, je suis allé voir le dernier texte que j'ai écrit quand j'ai loggué The Force Awakens, et je me suis rendu compte que j'avais déjà écrit pas mal la même affaire.

    letterboxd.com/borisnonveiller/film/star-wars-the-force-awakens/

  • Marriage Story

    Marriage Story

    ★★★★½

    Être un adulte, c'est te rendre compte que les films de divorce, ça fait plus peur que les films d'horreur

  • Queen & Slim

    Queen & Slim

    ★★

    Quand ton film fait passer Natural Born Killers pour un chef d'oeuvre de subtilité... C'est ben beau de vouloir faire un film politique, mais faut encore que t'aies de quoi à dire.

  • Hudson Hawk

    Hudson Hawk

    ★★★½

    Quel OVNI. J'ai clariement pas autant trippé que le reste de mon Letterboxd, mais c'est toute une ride. Hey, les chansons pendant les heists, quelle bonne idée. J'm'ennuie de Bruce Willis.

  • The Irishman

    The Irishman

    ★★★★½

    Ça va faire deux semaines que j'attends d'avoir le temps et l'énergie pour écrire un long texte sur ce film-là, mais faut croire que ça n'arrivera pas, les obligations de Noël, la fin de session, pis toute.

    Je sais pas, je suis partagé, en même temps, je ne lui enlèverais pas le quart d'une étoile, parce que c'est quand même un grand film dans ce qu'il essaye et qu'il réussit à accomplir. C'est un beau testament sur la fin d'une…

  • Frozen

    Frozen

    ★★★½

    Pires parents de l'univers. Quand des trolls magiques te disent que ta fille doit apprendre à maîtriser son pouvoir et que ta réaction, c'est ben oui, je vais l'enfermer dans sa chambre et lui dire de ne jamais ressentir aucune émotion, ben tu mérites de mourir offscreen dans les dix premières minutes du film.

    C'est vraiment pas transcendant, mais je ne peux pas cracher totalement sur un film qui mélange les contes de fées et les X-Men (sérieux, ça va jusqu'à avoir le même twist que First Class de "Les émotions positives sont un meilleur catalyseur pour les pouvoirs que la colère").

  • Hustlers

    Hustlers

    Maaaah, pffff, ouf, mheu, ok, ouin.

    Ça essaye d'être super empowerant, et j'aimerais ça embarquer la-dedans, mais ce qu'elles font, c'est tellement grave et dangereux que ça devient difficile de prendre pour elles. On essaye vraiment beaucoup de justifier leurs actes, et j'avoue, je sympathise mais maudit que c'est dur de prendre pour elles. Et on balaie ces questions là avec assez de légèreté je trouve.

    Faque ouin, se venger sur des douches de Wall Street en les crossant, ok.…

  • The Limey

    The Limey

    ★★★★½

    Moi: Bonjour, est-ce que je parle à Hollywood?
    Réceptionniste: Quoi?
    Moi: J'ai bien Hollywood de l'autre côté du fil?
    Réceptionniste: Ben, on est un des studios, mais...
    Moi: OK, cool, j'aimerais laisser un message à Hollywood.
    Réceptionniste: Mais ça marche pas vraiment de même...
    Moi: Pouvez vous juste lui dire de donner tous les films de crime à Soderbergh SVP?
    Réceptionniste: heu...
    Moi: Merci!
    Réceptioniste: What the f...

  • Under Siege

    Under Siege

    ★★★½

    Le but était d'écouter Hard to kill, mais Above the law était un peu drabe, so on est allé avec une valeur sûre. Ça reste un Die Hard des pauvres, mais il fait la job solide. La finale entre Steven et Tommy Lee vaut tout le film. Par contre, ça faisait longtemps que j'avais pas vu un film qui mérite autant une note négative au Beshdel test

  • Above the Law

    Above the Law

    ★★½

    C'est dur de défendre la thématique de ta soirée Steven Seagal quand tu commences avec celui là. Il y a des bons moments, et les répliques et transitions sont quand même drôles, mais l'histoire fait aucun sens, le montage est terrible (dans le genre de drôle pendant la première demie-heure et gossant par la suite) et ça lève jamais vraiment. Ça aurait fait un bon court-métrage I guess?

  • Ready or Not

    Ready or Not

    ★★★½

    Dans le genre film qui réussit à me faire rire et à quand même me faire stresser pour le personnage principal, c'est très réussi. Les tueurs sont un bon mix de riches antipathiques et assez clueless, l'actrice principale a un range impressionnant de réactions de WTF et les twists sont pas mal le fun. Aussi, une belle utilisation de l'ouverture 1812 de Tchaïkovski, ce qui est toujours un bon bonus.