BorisNonveiller has written 234 reviews for films during 2020.

  • DNA

    DNA

    ★★★½

    -Qu'est-ce que vous écoutez?
    -Un film où du monde se chicane pendant 1h30.
    -Ah! C'est une comédie française!
    -Non, ils se chicanent à propos d'un enterrement.
    -Ah! C'est un drame français!

  • The Public Enemy

    The Public Enemy

    ★★★½

    -Je t'aime mon gars.
    -Ta yeule!
    -Mmm, pamplemousse.

  • The Godfather

    The Godfather

    ★★★★½

    J'étais dû faut croire.

    Je pense que je n'ai pas autant aimé le deux parce que Marlon Brando n'y est pas et que sa présence crève l'écran. Je ne me rappelle pas d'un personnage aussi fort, qui rayonne autant que son Vito Corleone.

    "Look how they massacred my boy"

  • The Santa Clause

    The Santa Clause

    Pendant un bref moment lors duquel un renne fait un pet et esquisse un regard caméra, je me suis rappelé le rant de la moitié de mes contacts letterboxd à propos des regards caméra dans de nombreux films québécois contemporains et je me suis dit que dorénavant, quand je verrai un énième film d'auteur utiliser cette technique si tendance, je n'eprouverai plus aucune lassitude ni colère, que je rirai simplement dans ma barbe en me disant que ce film voulait…

  • Singin' in the Rain

    Singin' in the Rain

    ★★★★★

    Un film d'action avec du gore et une comédie musicale où Gene Kelly met le feu aux planches avec des claquettes; mon Noël est complet.

  • Predator

    Predator

    ★★★★★

    C'est sûr que je suis biaisé parce que ce film là m'a fait tripper quand j'étais kid, vraiment beaucoup. C'est très eigthies comme film, et j'étais très eighties comme tit gars, je trippais sur tous les trucs des années 80: l'espace, les lasers, les effets spéciaux d'électricité, les robots, le voyage dans le temps, et surtout Arnold. Mais en essayant d'être le plus objectif possible (quand t'as pas vu depuis très longtemps un film que t'as adoré et vu mille…

  • Santa Claus Is a Stinker

    Santa Claus Is a Stinker

    ★★★★

    "Je n'aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille."

  • Fiddler on the Roof

    Fiddler on the Roof

    ★★★★½

    "I know, I know. We are Your chosen people. But, once in a while, can't You choose someone else?"

  • The New Mutants

    The New Mutants

    Je suis absolument incapable d'être objectif par rapport à ce film-là. Premièrement parce que je trouve qu'un film d'horreur d'ados, c'est un excellent spin sur les New Mutants depuis qu'il est annoncé il y a quatre ans. Et donc, je l'attends depuis 4 ans, mon teenage horror movie avec des X-Men, me demandant si je vais le voir un jour, aillant peur que ce soit mauvais à cause de tous les reshoots et de tous les conflits annoncés mais me…

  • Austin Powers: The Spy Who Shagged Me

    Austin Powers: The Spy Who Shagged Me

    Le deuxième Austin Powers a une place spéciale dans mon coeur parce que c'est le premier Austin Powers que j'ai vu et aussi parce que ça m'a fait aimer les films niaiseux pipi caca, un genre qui était quand même mal vu dans ma famille, ma mère aime pas les comédies en général et mon père, il aime les comédies niaiseuses, mais il est plus dans le genre burlesque Mel Brooks/Peter Sellers que l'humour de tata comme Dumb and Dumber…

  • Mank

    Mank

    ★★★½

    C'est quand même masturbatoire comme film, mais c'est mon genre de porn, alors ça va

  • Tenet

    Tenet

    ★★

    Décidemment, ça va pas bien Nolan, ça fait au moins cinq films que le dernier est pire que le précédent. Sauf Dunkirk, Dunkirk c'était vide, mais pas aussi insupportable qu'Interstellar. Faut dire que j'ai vraiment haï Interstellar. Je l'aurais peut-être moins haï si je ne l'avais pas vu dans les conditions dans lesquelles je l'avais vu, mais je l'aurais haï pareil, on s'entend, c'est vraiment haïssable ce film-là. Un jour, je vous raconterai ma projection cauchemardesque d'Interstellar.

    Bref, ostie que…