FlolDuf

Wannabe critic, wannabe comedian, wannabe stouquette.

Favorite films

  • The Fly
  • Alien
  • A.I. Artificial Intelligence
  • The Thin Red Line

Recent activity

All
  • The Humans

    ★★★½

  • Rituals

    ★★★½

  • Junk Head

    ★★★½

  • Psychos in Love

    ★★★½

Recent reviews

More
  • Rituals

    Rituals

    ★★★½

    5 potes médecins s'en vont gaiement se faire une petite rando sympa au fin fond de l'Ontario.
    Sauf qu'au bout de 20mn, tout part en couilles et ça devient un véritable enfer pour tout le monde. À un tel point que ça m'a rappelé ma pire colo en juillet 1993 en Dordogne (les morts en moins).

    Un survival âpre, tendu et hyper réaliste dans son déroulement : le film a été tourné dans l'ordre chronologique, ceci expliquant sûrement cela puisque…

  • Junk Head

    Junk Head

    ★★★½

    L'imagination est débordante, le bestiaire est cauchemardesque et la technique est littéralement bluffante. Un projet complètement fou mené quasi à lui tout seul par Takahide Hori, véritable homme-orchestre sur ce film qui aura pris 7 ans de sa vie afin d'en voir le bout.

    Alors même si le résultat n'est pas dénué de défauts (la narration est tout sauf fluide et 1h40 pour raconter ça, ce n'était pas forcément nécessaire), je ne peux que saluer la pugnacité et le talent…

Popular reviews

More
  • Psychos in Love

    Psychos in Love

    ★★★½

    Il y a du Bad Taste dans cette comédie horrifique, irrévérencieuse, qui n'hésite pas à briser le 4ème mur à plusieurs reprises (et au résultat souvent très drôle), au budget riquiqui (70 000$ apparemment) et tournée sur plusieurs week-ends.

    L'adage se vérifie donc une nouvelle fois : moins on a de moyens, plus on a d'idées. Et des idées, Gorman Bechard et Carmine Capobianco (qui, en plus d'avoir composé la musique sympatoche comme tout, tient le premier rôle) en ont…

  • Dear Mother

    Dear Mother

    ★★★

    Gloire à Laurent Lafitte pour avoir osé la comédie absurde, aussi jusqu'au-boutiste que drôle, et qui n'hésite pas à jouer avec la durée de ses séquences les plus volontairement gênantes, les étirant jusqu'au malaise le plus profond.

    Ce qui n'empêche pas de se marrer franchement à plusieurs reprises, notamment grâce à l'abattage d'excellents comédiens (Macaigne évidemment, parfait en simili Jacques Villeret, mais surtout la génialissime Hélène Vincent), et à une mise en scène qui leur laisse toute la latitude nécessaire…