Favorite films

  • Hard Paint
  • In the Mood for Love
  • The Red Shoes
  • Scream

Recent activity

All
  • Dirty Dancing: Havana Nights

    ★★½

  • La Belle Noiseuse

    ★★★★

  • Bo Burnham: Inside

    ★★★★★

  • Eternals

    ★★★

Recent reviews

More
  • Dirty Dancing: Havana Nights

    Dirty Dancing: Havana Nights

    C'est pas vraiment une suite, c'est une simple variation sur un même thème et l'histoire de révolution n'y change rien. Il manque le charme naïf, la tension sexuelle a faire frémir la bobine et les dialogues absurdes du premier (principalement dans la version française qui me fait encore rire aux éclats).

    Mais de la danse latine, c'est dirty en crisse. Diego Luna aussi. Heille, danser-baiser, obstinez-moi pas, c'est souvent la même chose. Les deux Dirty Dancing représentent bien cette idée-là.…

  • Halloween II

    Halloween II

    Un slasher auquel même mon fanatisme ne pardonne pas.

    Après le succès de son remake, Rob Zombie reçoit (il n'y pas d'autres explications) carte blanche pour la suite. Alors il se sert de l'histoire de ce bon vieux Michael Myers pour se payer des fantasmes dépourvus d'imagination. Il se câlisse éperdument de raconter quelque chose ou de faire suite au premier, il bande son style trasho-niaiseux pour nous l'enfoncer dans la gorge. De la grosse provocation gratuite qui donne envie…

Popular reviews

More
  • Don't Look Up

    Don't Look Up

    ★★★★

    Ce film mérite plus d'amour. Avec humour, sans parler directement de pandémie, il dit énormément sur les êtres humains et leurs façons merdiques de gérer les situations d'urgence. Une comédie noire mais divertissante, à la fois niaiseuse et intelligente, sur l'aveuglement volontaire pour contrer la peur. Ça ne fait pas dans la subtilité, mais ça fonctionne du début à la fin, surtout grâce au montage et à la distribution inspirée.

  • Rashomon

    Rashomon

    ★★★★

    Il y a tellement de raisons de louanger Rashomon. Je résistais à Kurosawa depuis trop longtemps. Mais vraiment, il est impossible de parler de ce film-là sans mentionner le génie de son scénario (une classe de maître).

    À chacun sa version de la vérité, à chacun sa façon d'éviter la honte.

    (C'est assurément un 5 étoiles, mais je suis resté un peu en-dehors du film, admiratif sans être transporté, agressé par tous les rires hystériques. Le cœur a ses raisons que la raison ignore).