Bridget Jones: The Edge of Reason ★★½

Urgh. On était correct.es, me semble, juste avec une adaptation moderne de Pride and Prejudice, on n'avait pas besoin de cette suite fade, beige et désincarnée. Le high point de mon visionnement, c'était quand je finissais mon sac de ringolos, mais comme il en restait vraiment pas beaucoup, c'était fini 10 minutes plus tard. J'ai ri quelques fois, mais je soupçonne que ma fatigue était coupable de ça plus que le film.

Karelle liked these reviews