Parasite ★★

Scénario cousu de fil blanc. Comment vraiment prétendre qu’il s’agit d’une lutte des classes sans donner dimension ou historique des personnages, unidimensionnels - et même pas symboliques. Perches tendues pendant le scénario qui n’ont pas été attrapées (j’aurais aimé qu’on sombre dans la fraude totale). Et encore la musique irritante qui tente de combler les lacunes émotives et/ou logiques.


Add. Dans le fond, il n’y a pas de personnages, mais plutôt trois lieux: l’appartement miteux, le bunker et la maison d’architecte... mmm ouin.

Cat liked these reviews