Killy

22yo • Nothing but neon lights
Taiwan - HK - China - Japan - South Korea
Monthly favorites (09/2021): documentary film 📽️

Favorite films

  • The Silent World
  • News from Home
  • Tokyo Olympiad
  • The Grand Bizarre

Recent activity

All
  • The Man Who Left His Will on Film

    ★★★½

  • Mad God

    ★★★★½

  • One Nite in Mongkok

    ★★★★

  • The Last Witness

    ★★★★★

Recent reviews

More
  • The Philadelphia Story

    The Philadelphia Story

    ★★★★

    Vraiment formidable. George Cukor réinvente sans concession la comédie de remariage en modernisant jusqu'aux dialogues et interprétations des comédiens, sans perdre le charme originel des bluettes bourgeoises américaines façon Lubitsch, Hawks ou McCarey.

    Il ne suffit que d'une bâtisse en bordure de Philadelphie et d'excellents acteurs (Cary Grant, James Stewart, Katharine Hepburn...) en constante « manière et paraître » pour accoucher d'un film délectable devant lequel on rit autant que l'on se prend au jeu. L'écriture est mordante, sophistiquée, faite…

  • Café Lumière

    Café Lumière

    ★★★½

    Filmographie de Hou Hsiao-hsien terminée. Un grand morceau de ma cinéphilie se tourne en même temps que cette page. Des au revoir difficiles mais tout en douceur comme à son habitude.

    Le style si particulier du réalisateur taiwanais (du traitement de l'espace urbain à celui du temps fracturé) se mue parfaitement avec les architectures de Tokyo dans ce Café Lumière (2003), hommage assumé au centenaire de Yasujiro Ozu duquel se perçoivent certains motifs. Un tel projet fait sens quand on…

Popular reviews

More
  • Titane

    Titane

    ★★★★

    Là où Grave m'apparaissait inabouti voire inexpérimenté par moment, comme un choc qui n'a de portée que via son concept, Titane est le film de la maturité pour Julia Ducourneau, et ce n'est que son deuxième, à cette jeune et déjà beaucoup trop talentueuse réalisatrice.

    Devant le trailer, je m'étais amusé à percer les diverses influences de son nouveau long-métrage, allant de Refn (Neon Demon) à Cronenberg (Crash) en passant par Noé (Climax) et Carpenter (Christine). Force est de constater…

  • Annette

    Annette

    ★★½

    C'est très étrange, il me semblait avoir détesté Annette hier soir lors de sa projection. Mais tout compte fait, en y repensant depuis, il se pourrait bien que l'expérience gagne en intensité à mesure que le film se transforme en souvenir.

    N'étant pas fondamentalement friand de comédies musicales, encore moins celles qui se veulent subversives ou éloignées des canons traditionnels (à part quand Tsai Ming-liang est aux commandes), ce Annette me perturbe autant qu'il m'emporte. Pour reprendre mes impressions sur…