The Irishman ★★★★½

Parfaite consolation que de retrouver le maître et ses poster boys en pleine forme.

C'était aussi, je pense, la première fois que j'entendais du ATMOS dans mes oreilles. Et c'est parfait pour entendre le petit squweech de bave et de jus de raisin dans le bout de pain que mastique vieux Pesci à la toute fin.

Mathieu liked these reviews