• Journey of the Tortoise

    Journey of the Tortoise

    ★★★

    Sweet premier film, tortue incluse, une vraie en plus.

  • Nobody

    Nobody

    ★★★

    Dieu merci Bob Odenkirk n’est pas mort hier (dis-je après que le foyer ait passé la journée à surveiller son état de santé comme d’autres la bourse). 

    Donc c’est pas fou raide Nobody, et comme entrée en matière dans le Johnwickedverse j’aurais pu faire mieux, mais voilà, il y avait ben des balles dans la tête et un animal de compagnie, donc j’imagine que ça coche les cases ?

    Le cœur c’est pour le sien qui vient de passer proche de lâcher :-(

  • Annette

    Annette

    ★★★

    Quelques grandes trouvailles de mise en scène dans un film souvent nauséabond, souvent rongé par des paradoxes aux issues toxiques qu’il ne parvient jamais à résoudre mais qui tout de même montre qu’on y a réfléchi, j’imagine que c’est ça, un Prix de la mise en scène à Cannes.

  • Seong Chun-hyang

    Seong Chun-hyang

    ★★★

    Mélo en costumes d’époque, un des premiers films coréens en couleur (et quelles couleurs!), mais l’intrigue, adaptée d’un classique de la littérature, s’étiole dès que le film lève un peu. Shin Sang-ok, ici comme ailleurs en cinéaste-producteur, est toujours plus intéressé par les costumes que sa femme (qui a joué dans une soixantaine de ses films) peut porter, ou aux fastueux décors que lui seul pouvait se payer.

  • Pulgasari

    Pulgasari

    ★★★½

    Cabochon et fascinant, avec un des meilleurs épilogues de kaiju-eiga qui soit.

  • Starship Troopers

    Starship Troopers

    ★★★★

    Furieusement indémodable.

  • Godzilla vs. Kong

    Godzilla vs. Kong

    ★★★

    ...Hong KONG.

  • The Mutilator

    The Mutilator

    ★★★

    Globalement vraiment trop mal joué, mal écrit, mal toute, mais les scènes de stalking sont terrifiantes à leur manière, grâce au ludisme sadique du montage. Par ailleurs, chacune de ces passes est déjà plus réussie que toutes celles du deuxième It...


    P.S. WTF la hache médiévale ?

  • The Confession of Ina Kahr

    The Confession of Ina Kahr

    ★★★½

    Film noir inversé, avec un homme fatal qui entourloupe la protagoniste douée (scientifique!) dans une combine où elle est exploitée physiquement, psychologiquement et financièrement. Un scénario pas toujours passionnant mais franchement différent pour son temps.

  • Loki

    Loki

    ★★★

    Amusant Owen Wilson, beaux décors et punch intriguant. Une sorte de série B qui assume sa débilité, mais pas assez.

  • It Chapter Two

    It Chapter Two

    Le film d’avant avec les kids était plus adulte que le film avec les adultes.

  • L'Atlantide

    L'Atlantide

    ★★★★

    Le meilleur film de Tintin.