Old

Old ★★½

La prémisse est le fun (Ça m'a d'ailleurs donner le goût de lire Château de sable de Frederick Peeters et Pierre Oscar Lévy). Mais comme dans la plupart des films de Shyamalan depuis Lady in the Water, sa mise en scène n'est plus aussi étanche. On sent souvent qu'il cherche le ton, que le développement du récit et des personnages n'est plus aussi méthodique et que le résultat est un joyeux mélange inégal de réussites et de grotesque parfois risible. En même temps, il continue de tourner de magnifiques séquences bien "bloquées" qui fait en sorte que je serai toujours prêt à le défendre, même si il cherche encore et toujours à nous surprendre avec des fins "surprenantes" (Night, t'as pas toujours besoin de faire ça. Repose-toi un ti-peu).

Sinon, j'ai appris qu'une tumeur ça peut s'enlever vraiment vite quand tu te donnes la peine.

Que le tétanos sur une plage où tout le monde vieillit plus vite, ça fait du dommage en ta.

Pis tout le long j'avais le goût de répondre THE MISSOURI BREAKS!!!! à la question que le personnage de Rufus Sewell arrêtait pas de poser. Le pauvre, il l'aura jamais su.