Annette

Annette ★★★★½

Hallucinant. Il y a au moins une dizaine de moments où je me suis dis: j'ai jamais vu une scène comme ça au cinéma. C'était mon premier Carax, alors est ce que cet émerveillement est spécifique à Annette ou bien au travail de Carax en général? J'ai du rattrape à faire avant de pouvoir répondre définitivement à cette question. Mais en attendant, je recommande chaudement Annette et le système de son du Cinéma Moderne, meilleur combo depuis le beurre d'arachides et la confiture.

C'était aussi une première rencontre avec les Sparks et là aussi, gros coup de foudre. Sur le plan musical, Annette n'a rien à envier aux plus grands classiques du genre. Les tounes sont toutes fucking bonnes mais s'il faut en choisir une c'est définitivement le thème chanté par Ann à l'opéra, qui revient ensuite comme leitmotiv pour annoncer la menace inévitable qui pèse sur nos personnages. C'est ce qui m'a le plus brassé dans le film, ce fil conducteur de tragique absolu qui semble tout droit hérité de la dramaturgie classique. Ça faisait longtemps que j'avais ressenti ce genre d'émotion devant un film et, au niveau de la forme, on pourrait presque qualifier Annette de "tragédie musicale" (dans le sens que le film se rapproche davantage du théâtre et de l'opéra classique que des shows de Broadway.)

Quelqu'un me disait que les meilleurs scènes du cinéma sont celles où tous les éléments de la mise en scène (musique, montage, jeu, dialogues, etc.) fonctionnent en symbiose au rythme d'une même idée. C'est dans ces moment-là que le 7e art atteint son potentiel maximum. De telles séquences sont assez rares, certains réalisateurs n'y arrivent qu'une poignée de fois à travers leur filmographique. Ben Annette, c'est ça pendant 2h20, de la première à la dernière et absolument renversant dernière scène. C'est le meilleur argument pour le grand écran que j'ai vu cette année. Alors vas-y pendant qu'y joue encore!

Block or Report

Rémi liked these reviews