Simon has written 20 reviews for films rated .

  • Killer Workout

    Killer Workout

    "Are the streets to blame?"

  • Run That Shit!

    Run That Shit!

    Si ce film sert de promo pour un éventuel long métrage, je vais garder son titre en mémoire pour m'assurer de ne jamais le voir.

  • The Reckoning
  • Truth or Dare

    Truth or Dare

    Je pensais l'avoir déjà vu. Ce n'était finalement pas le cas.
    Après avoir copieusement cogné des clous pendant une demi-heure, je ne pense pas y revenir. À la place, je vais me taper Freaky en soirée.

  • Magic Land of Mother Goose

    Magic Land of Mother Goose

    HGL a réalisé un film de Noël!

    Bon, cela n'a rien de particulièrement étonnant. L'exploitant a outrancièrement touché à tous les genres populaires. Ici, l'intérêt se trouve dans... ouais, y'en a pas vraiment pour tout dire. Le film se présente comme une mauvaise pièce de théâtre d'été, avec tours de magie et gentillets coups de pied au derrière.

    Ne reste que le rire machiavélique du Père Noël, qui éclate à toute fin du film pour mieux se moquer de nous.

  • Antebellum

    Antebellum

    Probablement le pire film de l'année. Un sous-Westworld risible qui se trouve ben ben woke pis brillant, comme un ado qui se politise subitement après son cours sur MLK au CÉGEP. La série Ilsa, au moins, assumait son côté exploitatif.

  • Host

    Host

    Un bel exemple d'opportunisme qui tombe risiblement à plat. Honte à Shudder pour inclure ce mauvais film amateur sur sa plateforme.

  • Curse of Aurore

    Curse of Aurore

    Ça valait pas la peine de braver la COVID.

    (ma critique vidéo est sur la page Facebook des Nuits de la 4e dimension.)

  • Wish Upon

    Wish Upon

    Dernier soir au chalet et poursuite de l'exploration du catalogue Netflix. Ayant ouvert un nouveau compte, il était intéressant de voir ce que la plateforme offre à un spectateur qui lui est complètement inconnu. N'ayant fait aucune sélection, Netflix ne savait comment me guider dans mes choix de visionnements. L'algorythme me suggérait donc des productions (très grand public) comme Family Guy, suivant probablement la logique qu'un million de fans ne peuvent se tromper.

    Ayant décidé de regarder l'horrifique Wish Upon,…

  • Dagon

    Dagon

    Au début des années 2000, l'initiative de la "Fantastic Factory" vendait du rêve. Brian Yuzna allait produire de petits films fantastiques en Espagne, loin des contraintes imposées par les studios. Son projet n'a pas su profiter de cette liberté convoitée. Chaque long métrage réalisé sous cette bannière s'avère bancal, usiné pour le marché de la vidéo. Dagon en est la preuve, malgré la présence de Stuart Gordon derrière la caméra. Son adaptation de Lovecraft est confondante parce que très mal…

  • Dracula: Dead and Loving It

    Dracula: Dead and Loving It

    Enfant, j'aimais bien. Adulte, je trouve ça carrément gênant.

    Dommage que ce film soit le dernier réalisé par Brooks, mais il l'a un peu cherché tout de même.

  • Blood Creek

    Blood Creek

    Magneto et Superman dans un film du réalisateur de Batman Forever.

    What can go wrong?