The Princess Diaries ★½

Petite, je refusais catégoriquement de voir ce film que je savais trop infidèle à ma saga chérie. Aujourd'hui, je sais bien qu'un film nécessite des adaptations par rapport au livre, aussi je tolère parfaitement les simplifications de l'intrigue, comme la mort du père de Mia. MAIS DÉPLACER L'INTRIGUE DE NEW YORK A SAN FRANCISCO ? ENGAGER UN CHAT NOIR ET BLANC ET PAS ORANGE ? ENGAGER ANNE HATHAWAY ET PAS MOI ???? UN SCANDALE
Plus sérieusement, je trouve ça vraiment dommage d'avoir fait de Mia le ressort comique de l'intrigue, et non sa grand-mère. Dans les romans, Clarisse Renaldo est une aristocrate snob et mesquine aux sourcils tatoués, toujours accompagnée de son affreux petit caniche ; et Mia est certes une jeune fille timide, sans connaissance des lois de l'étiquette, mais n'est pas complètement stupide ??? Je ne comprends pas qu'on cherche à présenter un personnage comme excessivement timide (elle vomit en présentant un exposé, haha) tout en faisant en sorte chacun de ses gestes soit absurdement brusque (quelle personne timide s'amuse à cogner délibérément sa cuillère contre sa tasse de thé dans un environnement silencieux et impressionnant ??). Évidemment, elle s'assagit dans la minute suivant son "nécessaire" ravalement de façade.. On dirait que c'est plus simple de se moquer des jeunes filles que de l'aristocratie !!