Olivier Bouchard

Olivier Bouchard Pro

Des fois je suis critique, des fois je développe des jeux vidéo.

Favorite films

  • In the Cut
  • Ambulance
  • Jeanne Dielman, 23, quai du Commerce, 1080 Bruxelles
  • La Flor

Recent activity

All
  • Tokyo Fist

    ★★★★★

  • Cure

    ★★★★½

  • When Evil Lurks

    ★★★

  • Brief Encounter

    ★★★★★

Pinned reviews

More
  • When Harry Met Sally...

    When Harry Met Sally...

    ★★★★

    “Oh the Earth was made for lovers, for damsel, and hopeless swain,
    For sighing, and gentle whispering, and unity made of twain.”

    Je l’aime bien ce passage. Je l’ai même cité dans un speech de mariage. C’est très beau à dire, vous savez, “le monde a été fait pour vous”, et je le pensais bien en le récitant à des amoureux, mais vous me connaissez assez pour savoir que j’ai aussi choisi ce poème parce qu’il me touchait personnellement et,…

  • You and the Night

    You and the Night

    ★★★★½

    Ne soit pas malheureuse, jamais. Notre appétit c'est un don. La chose la plus joyeuse au monde. On doit le célébrer tout le temps.

    En mode ado courageux à l'époque de MSN, je me cherchais une citation bien trouvée pour placer sur mon FetLife, histoire de me la faire cool sur les réseaux sociaux, et je me suis dit qu'il n'y en aurait certainement une dans ce film.

    ...pardonnez-moi la blague un peu niaise.

    Les rencontres d'après minuit est un…

Recent reviews

More
  • Tokyo Fist

    Tokyo Fist

    ★★★★★

    Fuck Raging Bull ou même Rocky, Tokyo Fist est le meilleur film de boxe du monde parce que c'est le seul film de boxe qui comprend que, lorsque deux mecs se torgnolent, profondément, ce qu'ils se disent, c'est je t'aime.

    La première fois que je l'avais vu, une scène trouble où les mecs assistent à la mort d'une amie m'avait fait sourciller mais à ce deuxième visionnement ça m'a semblé un beau signe de comment ses mecs se sont approprié…

  • Cure

    Cure

    ★★★★½

    Cool cool, je me suis fait recommander de consulter un hypnothérapeute par la clinique de la douleur et ce film là m'a définitivement donné le goût de suivre le processus...

    À première vue, quelque chose comme un grand film, dont la tranquillité contraste avec la violence de ce qui est exprimé et la colère du protagoniste. On verra s'il grandit avec le temps pour moi au niveau du discours. Le travail sur les ambiances sonores et visuelles est impec, ça c'est certain.

Popular reviews

More
  • Farador

    Farador

    ★★

    J'ai un take que je suis légèrement inconfortable de partager ici car je sais qu'Eric K. Boulianne traine sur Letterboxd. Sur tous les (petits) projets que j'ai faits, je lisais pas mal tout ce qui s'écrivait dessus, alors je comprendrais qu'il tombe là-dessus. Quand j'écrivais pour un magazine, j'avais au moins la protection de la couv', en quelque sorte, ici faut que j'assume complètement.

    Le truc c'est que ça fait quatre films sur lesquels il a écrit (Vikings, Menteur, Avant…

  • Red Rooms

    Red Rooms

    Normalement je m'abstiens d'écrire des textes sur les films de cinéastes que je connais personnellement mais, pour ce cas, je trouve très peu de textes (quelques-uns ça et là, mais quand même) qui partagent mes bémols envers le film, alors je vais me permettre.

    J'avais déjà beaucoup de problèmes avec le film mais il y a une hypocrisie de mise en scène qui a détruit tous les bénéfices du doute que je lui donnais. Les scènes troubles, où des pré-adolescentes…